Reconstruire son arbre généalogique pour sa famille Réunionaise

Reconstruire son arbre généalogique pour sa famille Réunionaise

Reconstruire son arbre généalogique pour sa famille Réunionaise

A l’image d’un arbre végétal mais peut aussi être circulaire ou semi-circulaire, les liens familiaux entre des personnes sont représentés sous l’appellation arbre généalogique. S’il s’agit d’animaux, on parle plutôt de pedigree. Ainsi, un arbre généalogique permet de connaître d’où l’on vient et l’histoire de nos ancêtres. Dans cet arbre, une ramification signifie un mariage et les naissances qui arrivent avec. L’arbre généalogique peut remonter jusqu’à très loin dans le temps amis pour cela, beaucoup de recherches doivent être effectués pour le reconstituer.

Où faire ses recherches pour reconstituer son arbre généalogique réunionnais ?

arbre-genealogique.jpg

Dans l’île de La Réunion, reconstituer son arbre généalogique est aujourd’hui possible en allant dans sa ville natale et plus précisément dans la commune pour voir les archives et les registres paroissiaux. Mais avant d’y aller, il faut d’abord chercher un membre de la famille le plus âgé pour chercher tous les documents familiaux nécessaires pour constituer un arbre généalogique : acte de mariage, acte de décès, acte de naissance, livret de famille ou autres.
Avec l’évolution de la technologie, un arbre généalogique réunionnais peut être constitué en utilisant internet et visiter le site spécialisé pour la recherche de généalogie des ancêtres à la Réunion. Sur la page d’accueil du site, il suffit de suivre les démarches et compléter correctement le formulaire. Votre arbre généalogique peut ascendant partant de la génération la plus récente remontant jusqu’aux plus anciennes ou inversement.

Comment regrouper les informations pour établir un début d’arbre ?

arbre-genealogique-reunionnais.jpg

Pour regrouper les informations permettant d’établir un arbre généalogique, il faut partir du choix qu’il soit ascendant ou descendant et commencer à rechercher les documents correspondants. Après avoir obtenu toutes les catégories d’archives notariales et judiciaires, un membre délégué de toute la grande famille les regroupe pour construire l’arbre généalogique.